english versionversió catalana version española

 

 

 

Que fait le STA?

En janvier 1996, le SERVICE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS D'ANDORRE (SERVEI DE TELECOMUNICACIONS D'ANDORRA) fut désigné par le RIPE (Réseaux IP Européens) et l'IANA (Internet Assigned Number Authority) comme TLDA (Top Level Domain Administrator) de AD.

L'une des principales fonctions du SERVICE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS D'ANDORRE consiste à établir un registre des noms de domaine de DNS de deuxième et troisième niveau sous "ad" pour être utilisés sur Internet par des organisations andorranes. Ce document réunit les normes et les procédés qui contrôlent le registre de domaines de DNS de deuxième et troisième niveau sous "ad".

Qu'est-ce qu'un DNS?

Le DNS (Domain Name Server) est le système utilisé sur Internet pour attribuer et utiliser universellement des noms univoques pour se référer aux équipements connectés à la Toile. Ainsi, aussi bien les usagers hommes et femmes que les applications peuvent faire usage des noms de DNS au lieu des adresses numériques de réseau IP. Ceci se traduit par d'importants avantages, parmi lesquels le fait que l'utilisation de noms est bien plus commode et mnémotechnique que l'utilisation de chiffres, et qu'il est ainsi également possible à une organisation de faire en sorte que le nom des machines, services, adresses de courrier électronique, etc. soient entièrement indépendants des adresses numériques spécifiques que peuvent avoir, à un moment donné, les équipements en fonctionnement d'aspects changeants comme la topologie du réseau et le fournisseur d'accès à Internet. 

Du point de vue technique, le DNS est une immense base de données hiérarchiquement répartie à travers tout Internet ; il existe une infinité de serveurs qui exercent des interactions entre eux pour trouver et faciliter aux applications clientes qui les consultent la traduction d'un nom à son adresse IP associée, à laquelle il est possible de se connecter. Chaque partie de la base de données se trouve répliquée sur un minimum de deux serveurs, ce qui assure la redondance nécessaire.

La raison qui fut à l'origine du développement et de la mise en place du DNS sur Internet fut la grande croissance du nombre de machines connectées. Auparavant, l'association entre noms et adresses se faisait à travers des listages entretenus centralement sur un seul fichier (Host.txt) qui devait être constamment mis à jour avec chaque nouvel équipement connecté et qui devait résider dans la totalité des ordinateurs connectés à Internet.

L'entretien de ce système devint bien vite impossible, surtout lorsque le nombre d'équipements connectés atteignit plusieurs milliers au milieu des années 80.

Quelle est sa finalité?

La finalité du DNS est de permettre l'échelonnement, aussi bien du point de vue administratif que du point de vue technique, du système de noms d'Internet, moyennant une distribution hiérarchique de domaines délégués. Les domaines sont des entités administratives dont le but est de subdiviser la charge de gestion d'un administrateur central et de la répartir entre les sous-administrateurs. Ceux-ci, à leur tour, peuvent répéter le processus, si le volume du domaine qui doit être administré l'exige.

Au premier niveau de la hiérarchie apparaissent les "Top Levels Domains" ou TLD's, qui, pour un pays, sont un par pays (domaines de deux lettres qui correspondent au code ISO-3166 de chaque territoire), outre les domaines particuliers de 3 lettres : "edu", "com", "gov", "mil", "org", "int" et "net". 

En général, la structure hiérarchique du DNS tente de faire apparaître des dépendances administratives sous un premier composant géographique (ou par activités dans le cas des TLD's "spéciaux"); par exemple, une machine ou à un service appartenant à un département ou à une succursale d'une organisation en France aura un nom du genre : machine.département.organisation.fr.

Chaque TLD´s possède ses propres normes pour dire qui peut ou ne peut pas enregistrer un domaine de deuxième niveau, quels domaines sont autorisés, quels procédés il faut suivre, etc. Le fait que quelqu'un respecte les conditions pour enregistrer un domaine sous un TLD n'implique pas pour autant qu'il les respecte aussi pour enregistrer ce domaine-ci ou un autre domaine sous un autre TLD.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© All rights reserved.